VDN 3 : LES TRAVAUX DU PONT DE CAMBÉRÈNE VONT REPRENDRE DANS DEUX MOIS

news-details
INFRASTRUCTURES

Les usagers de la Vdn3 vont encore garder leur mal en patience. Les travaux du pont du village de Cambérène, juste à hauteur du mausolée de Seydina Issa Laye, bloqués depuis près de deux ans, ne vont reprendre qu’au mois de septembre, 2020. C’est l’accord qui a sanctionné une réunion tripartite entre le ministère des Infrastructures, des Transports terrestre et Désenclavement, le chef du village de Cambérène et l’Ageroute. Une rencontre tenue le 22 juin, 2020 à Diamniadio et qui avait comme objectif de trouver une issue heureuse de ce blocage qui commence à perdurer au grand malheur des usagers de la Vnd3 habitants, pour la plupart, au niveau de la banlieue dakaroise, entre Guédiawaye, Pikine, Yeumbeul, Malika et Keur Massar.

« Si on regarde sur Dakar, les voies les plus circulées, c’est la Route nationale qui sort de Dakar et la VDN. Et, le trafic de la VDN va s’accentuer parce qu’il y a les travaux de la VDN3 qui vont reprendre au mois de septembre de cette année. Une fois finie, ce sera une voie qui va desservir toute la banlieue et d’autres zones. Ça permettra aussi d’avoir une alternative pour sortir de Dakar en ne passant pas par la route nationale ni par le péage. Donc, c’est déjà un axe qui est fréquenté et, la fréquentation n’est pas appelée à baisser. C’est ce qui a justifié qu’on mette autant de moyens sur cette VDN pour lui redonner ses caractéristiques d’origine », a expliqué Cheikh Ahmed Tidiane Thiam, lors d’un entretien avec Emedia, en marge de l’ouverture de l’autopont Saint-Lazare sur la VDN.

Pour rendre fluide la circulation dans la capitale et sa banlieue, le gouvernement du Sénégal avait pris l’initiative de prolonger la Vdn. Mais depuis 2018, le chantier a été bloqué au niveau de Cambérène. À l’origine du conflit, un mur que la société en charge de la construction avait commencé et qui n’était pas sur le projet initial, selon les habitants de Cambérène. Aujourd’hui, ce mur que les jeunes de Cambérène voyaient comme un blocage à leur accès à la mer a été détruit. Mais depuis lors, aucune avancée n’été notée sur le chantier.

Vous pouvez réagir à cet article