VERS DE NOUVELLES DISPOSITIONS REGLEMENTAIRES

news-details
EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

Un atelier d’information et de partage sur les nouvelles dispositions réglementaires s’est ouvert à Dakar hier, jeudi 8 novembre 2018. Organisé par l’Agence pour l’Economie et la Maitrise de l’Energie appuyée par la GIZ, cette activité s’inscrit dans le cadre du programme Eclairage Efficace au Sénégal, une des priorités en matière d’amélioration de l’efficacité énergétique dans le pays.

L’éclairage représente jusqu’à 25% des consommations d’énergie des ménages et intervient essentiellement aux heures de pointes, périodes les plus sensibles pour le réseau d’électricité. Ainsi, dans sa politique de maitrise de l’énergie, le Sénégal s’est engagé depuis 2009 dans l’amélioration de l’efficacité de l’éclairage avec la promotion des lampes à économie d’énergie.

Aujourd’hui, une première évaluation de l’impact de ses mesures a été faite par l’AEME à Dakar particulièrement et, avec les résultats obtenus, il a été noté, entre autres que : les lampes à incandescence classiques sont toujours utilisées au niveau des ménages, avec un taux de pénétration de 43,2%. Même si le taux de pénétration des lampes à économie d’énergie s’est bien amélioré, les lampes à incandescence classiques sont toujours vendues sur le marché par 84,1% des distributeurs (quincailleries, boutiques, magasins d’appareils électriques).


Birame Faye, DG de l’AEME

« Cet atelier constitue l’un des premiers jalons décliné dans le plan d’actions pour la mise en œuvre de ces nouvelles dispositions et vise à les partager avec les acteurs stratégiques que vous êtes pour faciliter la transition. L´énergie est un levier clé de la croissance économique et un facteur déterminant de développement et de compétitivité pour nos pays. C’est également un moyen de lutter contre la pauvreté et la précarité sociale », souligne Birame Faye, Directeur Général de l’AEME.

Si le Sénégal réussit le pari du blocage des importations de lampes à incandescence classiques et de leur commercialisation, toute la population va en tirer profit, car ayant des répercussions directes sur les dépenses d’électricité de tout un chacun.

« En effet, les économies d’énergie découlant de l’éclairage efficace, se traduisent également par des économies financières et constituent ainsi un moyen pour alléger les factures d’électricité et soulager financièrement nos entreprises, ménages, industries et administrations », note-t-il.

Vous pouvez réagir à cet article