VERS UN RECOMPTAGE DES VOIX EN GEORGIE, SELON UN RESPONSABLE DE L’ETAT

news-details
PRÉSIDENTIELLE USA

Dans cet Etat clé, où le dépouillement est toujours en cours, le démocrate Joe Biden dispose, pour l’instant, d’une courte avance de 1 000 voix sur son rival républicain.

La course à la Maison Blanche risque de se jouer dans un mouchoir de poche. Si bien que l’Etat de Géorgie, où le démocrate Joe Biden dispose, pour l’instant, d’une courte avance de 1 000 voix sur son rival républicain, va procéder à un recomptage des votes de l’élection présidentielle, une fois que le premier dépouillement sera terminé. "Les résultats sont très serrés", a déclaré, vendredi 6 novembre, le secrétaire d’Etat de Georgie et membre du Parti républicain, Brad Raffensperger, lors d’une conférence de presse. Par ailleurs, en Pennsylvanie, où Joe Biden compte, pour l’heure, 6 000 voix d’avance sur Donald Trump, selon les chiffres de l’agence Associated Press (AP), la loi prévoit un recomptage automatique des voix si l’écart se joue à moins de 0,5% des suffrages. Suivez la situation dans notre direct et les résultats dans notre carte, mise à jour en temps réel.

Le camp Trump veut y croire

Alors que Joe Biden est passé en tête dans les Etats clés de Pennsylvanie et de Géorgie, où le dépouillement est toujours en cours, l’équipe de campagne de Donald Trump martèle vendredi après-midi que "l’élection n’est pas terminée". "Les projections erronées proclamant la victoire de Joe Biden sont basées sur des résultats loin d’être définitifs", écrit le camp républicain, dans un communiqué.

Les résultats se font attendre dans les Etats clés dont ont besoin les deux candidats pour l’emporter. Toute la journée, en Géorgie, Pennsylvanie, Arizona et au Nevada, les responsables locaux ont communiqué des statistiques sur les bulletins qui restent à compter, faisant fluctuer l’heure ou le jour où ils auront achevé les dépouillements des bulletins envoyés par la poste.

Les Républicains multiplient les recours

Les avocats du camp Trump ont saisi la justice dans plusieurs Etats, demandant par exemple un recomptage dans le Wisconsin. Dans le Michigan et la Géorgie, deux juges ont déjà rejeté des recours républicains. Selon les décisions judiciaires, ces recours pourraient retarder de plusieurs jours ou semaines l’homologation des résultats.

Vous pouvez réagir à cet article