[VIDÉO] - À ZIGUINCHOR, LES FEMMES IMPOSENT UNE MARCHE PACIFIQUE

news-details
Manifestations

Pendant que plusieurs localités du pays étaient à feu et à sang entre hier et aujourd’hui, c’est à Ziguinchor qu’on a eu, sans doute, la plus image d’expression de la liberté de manifester. Alors que les forces de l’ordre étaient prêtes pour réprimer la manifestation, comme un peu partout ailleurs, la décision a finalement été prise par les hommes du commissaire Arona, de laisser la marche se dérouler normalement et même de l’encadrer, surtout quand les femmes se sont engagées pour prendre les devants et rejoindre les étudiants sur le macadam. L’hymne national a été entonné, les ronds-points Aline Sitoe Diatta et Jean Paul 2 pris d’assaut, le tout en réclamant la libération de Sonko.

Vous pouvez réagir à cet article