[VIDÉO]-DOUDOU WADE : « KARIM WADE VEUT RENTRER »

news-details
JURY DU DIMANCHE

Son retour au Sénégal a, à plusieurs reprises, été annoncé par les leaders politiques du Parti démocratique Sénégalais. Que nenni ! Karim Wade demeure toujours à Doha. Invité de l’émission Jury du dimanche sur Iradio (90.3), Doudou Wade, secrétaire général adjoint chargé des conflits au PDS a expliqué les raisons pour lesquelles le grand frère de Sindièly Wade ne rentre toujours pas au Sénégal.

« Karim Wade ne peut pas rentrer comme ça au Sénégal parce que le moment n’est pas opportun pour qu’il le fasse »,a d’emblée précisé Doudou Wade. Il rappelle, sur ces entrefaites, que Karim Wade n’est pas sorti du pays de son propre gré. « Dans l’histoire du Sénégal jusqu’à la fin du monde, on ne verra jamais quelqu’un en prison à qui on fera un passeport pour le faire sortir, même s’il était un Chinois ou un Japonais. On prend un Sénégalais, on le met sous scellé, on le sort tardivement dans la maison d’arrêt, et on le déporte », explique-t-il pour dénoncer les conditions dans lesquelles Karim Wade a été « exilé ».

« Karim Wade est attendu par les Sénégalais. Il veut rentrer. Il ne rentre pas parce que ce n’est pas encore opportun. Vous l’avez entendu plusieurs fois dire que s’il arrive on le met en prison », se souvient-t-il. « Est-ce qu’il a alors peur de retourner en prison », interroge le journaliste. « Ce n’est pas une question de peur, c’est une question de responsabilité », répond Doudou Wade qui, sur un autre registre, s’est prononcé sur la situation du Parti démocratique sénégalais. Et c’est pour recadrer le débat et dire, de façon formelle, que leur formation politique ne traverse aucune crise.

Pour lui, l’exclusion de Oumar Sarr et Cie ne peut pas être considérée comme une crise. Puisque, justifie-t-il : « Oumar Sarr a été considéré comme démissionnaire du parti à partir des instructions qui lui ont été données de ne pas aller à la rencontre avec le président Macky Sall sur le dialogue national ».

D’après Doudou Wade, le Pds est en train de se réorganiser pour aller d’abord présenter un autre projet aux Sénégalais et aux militants du parti. Mieux, il signale que les instances du Parti sont en train de travailler sur des questions dont elles sont compétentes. Ce qui lui fait dire que « notre parti vit une vie heureuse avec des jeunes, des femmes et d’autres personnalités. Et nous avons un parti d’avenir. Le Pds est et sera un parti qui compte au Sénégal ».

Concernant Karim Wade, il indique que ce dernier n’a écarté aucun leader pour s’imposer. Selon lui, tous les libéraux qui ont tourné le dos à Karim Wade aujourd’hui avaient fait acte d’allégeance envers lui. « Oumar Sarr et Cie ont toujours dit un oui courbé à Karim Wade. Ils ont porté sa candidature. Ils ont parcouru le Sénégal pour vendre Karim Wade. Ils ont fait une tournée partout : à la radio, à la télévision, devant les juridictions, sous la pluie. Ils sont partis à Doha », a rappelé Doudou Wade pour dénoncer le faux procès qu’on fait à Karim Wade.

Vous pouvez réagir à cet article