VIDÉO-DOULEUR ET COLÈRE CHEZ LES PROCHES DE MANSOUR SECK, TUÉ DANS SON TAXI

news-details
ETATS-UNIS

C’est l’incompréhension la plus totale, à Yoff Tonghor, chez les Seck, la famille d’El Hadji Mansour, le taximan sénégalais de 36 ans, tué par balle aux Etats-Unis. En l’absence d’éléments clairs issus de l’enquête, le grand-frère du défunt, Pape Diatoubab Seck, qui vivait avec lui aux Etats-Unis avant son retour au Sénégal, soupçonne un braquage. Seynabou Seck, la tante, pleure la perte d’un beau-fils exemplaire. Inconsolable, Soda BA, la cousine du défunt, exige que toute la lumière soit faite. Dans ce sens, elle interpelle les autorités étatiques sénégalaises pour une enquête « diligente ».

En attendant, la dépouille mortelle de feu El Hadj Mansour Seck, sera à Dakar d’ici au plus tard mercredi prochain, selon les précisions de la famille. Qui informe que le corps a quitté la Caroline du Nord pour New York, où la prière mortuaire aura lieu. ’’C’est le Dahira auquel il appartenait qui a tout pris en charge’’, tient à préciser le grand-frère. Une chose est sûre : l’enterrement est prévu à Touba. Pour l’heure, ils n’ont aucun élément par rapport aux résultats de l’autopsie déjà effectuée.

La maman du défunt ne cesse de pleurer depuis l’annonce de la nouvelle du décès de fils survenue le mercredi, 12 juin, dernier. Né en 1983, El Hadji Mansour Seck laisse derrière lui, une veuve, Fatou Barro, et un fils, Khadim Seck, âgé tout juste d’un (1) an. Ils sont aux Etats-Unis.

Vous pouvez réagir à cet article