VIDEO - GORGUI SY DIENG HONORÉ PAR LA NBA POUR SES ACTIONS CARITATIVES AU SÉNÉGAL

news-details
AWARD COMMUNITY ASSIST

Basketteur de talent et porte-drapeau de la sélection nationale du Sénégal, Gorgui Sy Dieng est également un philanthrope distingué. Le pivot de la franchise NBA des Timberwolves de Minnesota a reçu hier, des mains de l’ambassadeur de Nba cares, Bob Lanier, le prix "NBA Cares Community assist" pour ses nombreuses actions caritatives au Sénégal. Des actions d’envergure orientées vers l’éducation, la santé et l’agriculture et qui soulagent grandement les populations bénéficiaires, principalement des enfants et des familles défavorisées. Très régulièrement, Gorgui Sy Dieng équipe des structures médicales à Dakar comme dans les autres localités du pays, en plus de prendre en charge plusieurs malades par le biais de sa fondation.

« Aider ceux qui sont dans le besoin dans mon pays à travers ma fondation, c’est spécial pour moi. Nous avons beaucoup de travail devant nous, mais je suis fier des vies sur lesquelles nous avons eu un impact positif et de savoir que les générations futures bénéficieront des ressources que nous avons fournies. Merci à Roger et Nancy McCabe, Matter et Timberwolves, pour leur engagement et leur dévouement dans nos efforts pour bâtir un avenir durable pour les enfants du Sénégal », a déclaré Gorgui Sy Dieng, après avoir reçu ce magnifique trophée qui prendra certainement une place particulière chez lui.

Le prix a été décerné au Sénégalais en marge de la réception de la célèbre équipe des Golden State Warriors, dans un match du championnat régulier de la NBA. Partenaire du prix depuis son lancement il y a trois ans, l’association caritative Kaiser Permanente va récompenser la fondation du "Lion" du basket à travers un don de 10 000 dollars US (environ 6 millions F CFA).

Le prix "Nba cares community assist" récompense chaque année un joueur de la Nba qui reflète le mieux la passion que la Ligue américaine et ses joueurs partagent pour redonner à leurs communautés.

Vous pouvez réagir à cet article