VIDÉO - IDENTIFICATION DES CORPS DES QUATRE PÊCHEURS DÉCOUVERTS AU CAP-VERT

news-details
GUET-NDAR

Du nouveau dans l’affaire des quatre pêcheurs saint-louisiens retrouvés morts aux larges des côtes du Cap-Vert. Les représentants des familles des victimes sont attendues dans la nuit du mercredi au jeudi à Praia pour identifier les corps. Dans une sortie médiatique qui a suivi la découverte des corps, le Gouverneur de la région de Saint-Louis, Alioune Aidara Niang, avait déclaré que leur transfert vers le Sénégal était impossible évoquant la durée qu’ils auraient fait dans la mer et le taux de salinité. Une déclaration battue en brèche par Youssou Diallo, un Sénégalais établi dans la capitale cap-verdienne. Joint au téléphone par iRadio (90.3 FM), il prend le contrepied du Gouverneur de Saint-Louis et affirme que les corps des victimes sont bien identifiables. « Les corps ne sont pas en état de décomposition et peuvent bel et bien être transférés. C’est la police judiciaire même qui le confirme », révèle-t-il, insistant sur le fait qu’il n’est pas question d’enterrer les corps à Praia alors qu’on peut les transférer au Sénégal sans risque.

La réaction de Youssou Diallo

A l’origine, ils étaient sept (7) pêcheurs (Mankeur Niang, Bounama Ndiaye, Mame Aya Niang, Koutaye Fall, Ibrahima Fall, Maguette Dièye et Mamadou Diop) à disparaitre avant que les corps de quatre (4) d’entre eux ne soient trouvés aux larges de l’île de Santiago, au Cap-Vert. Ils ont été découverts sur une pirogue par des Cap-Verdiens, comme le montre cette vidéo tournée par ces derniers.

Vous pouvez réagir à cet article