VIDEO : ISMAILA MADIOR FALL ATTAQUÉ DE TOUTES PARTS

news-details
ASSEMBLÉE NATIONALE

Ismaïla Madior Fall n’oubliera pas de sitôt son passage à l’Assemblée nationale, ce jeudi, 29 novembre. Des députés de l’opposition ne l’ont pas raté. C’est le député Marie Sow Ndiaye qui ouvre les hostilités en lançant des pierres dans le jardin du ministre de la Justice et Garde des Sceaux. « En tant que votre ancienne étudiante, j’ai mal et profondément mal. Vous étiez un professeur adulé et admiré mais aujourd’hui j’ai mal parce que j’entends parler de vous en mal. Vous êtes devenu un tailleur constitutionnel et cela fait mal. Pourquoi ce reniement », s’est interrogé le député libéral. Elle poursuit : « Ce que vous nous appreniez à la face est diamétralement opposé à ce que vous appliquez aujourd’hui. Etes-vous conscient que vous êtes responsable de l’impopularité du régime actuel ? Ayez en tête que seul le règne de Dieu est éternel. Macky Sall n’a pas le droit de faire moins que ses prédécesseurs, et vous aussi. Les étudiants en droit ne savent plus à quel Ismaila Madior Fall se fier. Nous voulons que le professeur qui enseignait « le Ngor », « le Joom » et « le Kersa » revienne ».

Abondant dans le même sens, le député Aboubacry Thiam a, dès sa prise de parole, traité Ismaila Madior Fall de « ministre de l’injustice ». « Je connaissais un brillant professeur qui se prêtait aisément à ce jeu de l’équilibre de la justice. Mais, une fois devenu ministre de la justice, il peine à dire en matière de droit la vérité, toute la vérité et rien que la vérité », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : « On a mis toute une machine judiciaire en branle contre d’honnêtes citoyens aux fins d’arracher frauduleusement et contre la volonté populaire un second mandat. Malheureusement, l’Assemblée nationale est toujours mise à contribution pour cette forfaiture. 90% des cas d’injustice servent à couvrir et à renforcer un régime totalement aux abois. Les Sénégalais en ont marre ».
Le député de Bokk Gis-Gis, Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolli d’asséner à son tour : « Tu ne dis plus la vérité depuis que tu es devenu ministre de la Justice. Tu es sous les ordres de Macky Sall. Tu es maintenant Ismaila Madior Tailleur Fall. Nous sommes dans un Etat d’injustice, un Etat dictateur, un Etat de menteurs et de bandits ».

Vous pouvez réagir à cet article