VIDEO - L’AMBASSADEUR DU SÉNÉGAL S’EXPRIME SUR LA HAUSSE DES FRAIS D’INSCRIPTION EN FRANCE

news-details
ETUDES SUPÉRIEURES

Suite à la décision de la France d’augmenter les frais d’inscriptions dans ces universités, l’Ambassadeur du Sénégal à Paris, Bassirou Sène, s’est exprimé là-dessus. Il estime que « c’est une décision autoritaire et souveraine du gouvernement français ». A l’en croire, il est en attente de la réaction de Dakar, car il a déjà rendu compte aux autorités compétentes.

Toutefois, cette décision de la France ne saurait être sans conséquence, assure l’Ambassadeur. La France est considérée comme l’épine dorsale de la francophonie. Selon lui, la vulgarisation de la francophone est en jeu. Chaque étudiant qui s’oriente vers un autre espace l’linguistique reste une perte. Il estime que ’’rien que pour cela, il y aura des consultations et négociations’’, afin que les jeunes africains puissent faire de la France leur destination.

Le gouvernement français avait annoncé, le 19 novembre, une augmentation des droits d’inscription dans les universités françaises pour les étudiants non européens. Le Premier ministre français, Edouard Philippe, a annoncé que les étudiants résidant hors de l’espace économique européen devront, dès la rentrée 2019, s’acquitter de 2 770 euros (environ 1,8 million F CFA) en Licence et 3 770 euros (2,5 millions F CFA) en Master et Doctorat, soit « un tiers du coût réel » d’un étudiant étranger pour les finances publiques.

Vous pouvez réagir à cet article