VIDÉO-PHOTOS : LES IMAGES DE L’ARRESTATION DES FEMMES D ‘« IDY 2019 »

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

Les nerfs étaient tendus au siège de Bokk Gis Gis. Après leur point de presse sur la situation politique, dominée par l’attente des résultats de l’élection présidentielle du 24 février 2019, les femmes de la coalition Idy2019 avaient investi les abords de la Vdn. Mais les gendarmes ne les ont pas laissé faire. Ils avaient débarqué pour empêcher que la circulation soit obstruée sur cette route très prisée aux heures de pointe. N’ayant pas l’autorisation de se regrouper, le commandant de la gendarmerie sur place a demandé à ses éléments de les repousser jusqu’à l’intérieur du siège. Passant à l’acte, les gendarmes ont même lancé des grenades lacrymogènes pour disperser les attroupements qui se dessinaient devant le siège.

La résistance de quelques manifestants avait entraîné plusieurs arrestations du côté des femmes. Le député de Rewmi, Déthié Fall, était obligé de jouer les bons offices avec les forces de l’ordre pour que ces femmes soient libérées. « Je ne peux pas partir tant que ces dames ne sont pas libérées », fait-il savoir aux journalistes. Mais le chef des gendarmes qui s’opposait à toute entrave de la circulation n’avait pas lâché du lest.

Vous pouvez réagir à cet article