VIDEO - WALLY SECK ENFLAMME iRADIO ET ÉVOQUE SA VIE DE MARCHAND AMBULANT !

news-details
Présentation de Symphonie à iRadio

Wally Ballago Seck a rajouté son grain de sel, ce matin, dans l’émission de Dj Boubs “Xorom Cii Tchiin. Le jeune chanteur y présentait son nouvel album “Symphonie” sorti le 10 décembre dernier. Et, sans surprise, le plateau de Iradio a vibré dans la deuxième partie du Dakar Direct, aux sons du Prince de Faramareen avec “Yaye”, “Woyal Li”, son hit single “ Baye Fallou” entre autres.

Le chanteur Wally Ballago Seck a visité ce mardi 18 décembre les locaux du groupe e media Invest. Invité de DJ Boubs, le "Prince de Faramareen" est revenu sur ses débuts, son nouvel album et bien d’autres sujets... Autant dire que l’animateur n’a pas ménagé le chanteur avec ses questions, particulièrement sur sa relation avec Akon qui avait récemment fait le buzz sur la toile. « Il n’y a aucun problème entre moi et Akon, déclare l’artiste. Peut-être que je me suis mal exprimé, qu’on m’a mal compris ou que mes propos ont été mal rapportés, mais c’est grâce à Akon que je suis devenu le Wally que je suis ! »

Donnant l’exemple de son parcours personnel, la nouvelle coqueluche de la musique sénégalaise a tenu à délivrer de précieux conseils à la jeunesse sénégalaise. « Il faut qu’ils (les jeunes) apprennent à s’engager et à vouloir réussir seuls d’abord, avant d’impliquer leurs parents ou même le Gouvernement. Je n’ai pas eu un parcours facile, révèle Wally, j’ai même été, à un moment de ma vie, un marchand ambulant faisant de la vente en promotion de maison en maison. Un bel exemple est celui de Dj Boubs qui est parti de rien pour arriver au stade où il est. Il faut juste croire en soi-même, s’engager et persister. »

Par ailleurs, le fils de Thione Seck a exposé son programme de fin d’année. Il promet d’être chargé, à l’en croire. Cela commence une mini-tournée qui va le conduire en Gambie, puis à Kaolack avant de terminer l’année en beauté à Dakar, le 31 Décembre 2018 à l’esplanade du grand théâtre national.

Vous pouvez réagir à cet article