VIEUX TOURÉ, VICE-PRÉSIDENT ATS : "NOUS RESPECTERONS NOS ENGAGEMENTS"

news-details
SANDAGA

Les commerçants du marché Sandaga, décidés à respecter leur part du marché contracté avec les autorités, sont en train de plier bagages. Ce, pour rejoindre le site du champ de courses où plus de 500 cantines ont été aménagées pour les abriter en attendant la réhabilitation du marché Sandaga. Leur déménagement, qui a démarré depuis mercredi dernier, se poursuit toujours. Rappeler que le délai expire demain dimanche, 2 août, à 20 heures, selon les termes convenus avec Aly Ngouille Ndiaye, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique.

L’information est confirmée, à Emedia.sn, par Vieux Touré, le vice-président de l’Association ’’And Taxawu Sandaga’’ (ATS). "Nous avons signé un pacte avec l’État, et nous respecterons nos engagements", nous confie-t-il, au bout du fil.

Dans ce sillage, il souhaite que "cette bonne dynamique se poursuive" et que l’autre partie "respecte (également) ses engagements." "Nous sommes les responsables, nous avons dit à tout le monde d’aller s’inscrire et de rejoindre le nouveau site aménagé", dit Touré.

Déjà, ajoute le commerçant, "le Préfet est venu sur place pour effectuer le recensement avec nous. On l’a accompagné pour que personne ne soit lésé. On a commencé depuis mercredi malgré qu’il reste quelques travaux à faire au champ de courses. Ce n’est pas méchant mais il reste quand même quelques travaux à y effectuer. Au moment où je vous parle, je suis à Sandaga pour prendre mes bagages".

Vous pouvez réagir à cet article