image

VIGILANCE MAXIMALE A MATAM, PODOR, DAGANA ET RICHARD TOLL

image

Le fleuve n’a pas encore débordé mais les alertes se multiplient. Le ministère de l’Eau appelle à la vigilance maximale surtout à Matam, Podor et Richard Toll.

Alors que les populations de Matam, Podor, Dagana et Richard Toll retiennent leur souffle face au risque encouru, ces derniers jours, sur le débordement des fleuves Sénégal et Gambie, les services du ministère de l’Eau tirent la sonnette d’alarme. Dans un communiqué parvenu à Bés bi, le département dirigé par Serigne Mbaye Thiam indique des niveaux d’eau proches des cotes d’alerte tout en invitant les riverains à observer une vigilance maximale pour se prémunir d’éventuels dégâts.

C’est dire qu’au regard des données recueillies par les stations hydrométriques des localités concernées, un réel risque de débordement des fleuves Sénégal et Gambie pèse sur des milliers de personnes vivant aux abords de ces cours d’eau. « Si pour le Fleuve Gambie, le niveau de l’eau connaît présentement une tendance baissière à Kédougou, Mako, Diaguiri et Goumbeyel sur le Niériko, il est légèrement en hausse à Simenti et Gouloumbou, sans être préoccupant car encore loin de la cote d’alerte », rassure en premier lieu le communiqué.

« Les situations les plus préoccupantes concernent les stations des localités de Matam : le niveau de l’eau qui était à 7,58 mètres le 07 septembre à 08 heures est monté à 7,68 mètres ce jeudi 08 septembre 2022 à 08 heures, soit à 32 centimètres de la cote d’alerte qui est de 8 mètres. Podor : le niveau de l’eau qui était à 4,65 mètres le 07 septembre à 08 heures est monté à 4,68 mètres ce jeudi 08 septembre 2022 à 08 heures, soit à 32 centimètres également de la cote d’alerte qui est de 5 mètres. Dagana : le niveau de l’eau, qui était à 3,33 mètres le 07 septembre à 08 heures a certes baissé de 4 centimètres ce jeudi 08 septembre 2022 à 08 heures, mais reste toujours très proche de la cote d’alerte qui est de 3,5 mètres. Richard Toll : le niveau de l’eau qui s’est stabilisé à 2,92 mètres ces deux derniers jours demeure proche de la cote d’alerte qui est de 3,35 mètres », signale le communiqué signé par le directeur de la Gestion et de la planification des ressources en eau.

Falilou MBALLO

9 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article