VIOL : 1374 VICTIMES RECENSÉES EN 1 AN

news-details
SOCIETE

668 cas de violences sexuelles sur des mineures ont été recensés entre 2017 et 2018, selon les estimations de Mame Penda Seck Diouf, la coordonnatrice nationale de la Synergie des organisations de la société civile pour l’élimination des violences basées sur le genre. Qui liste, à côté, 706 agressions sexuelles faites sur des femmes, à la maison, en rentrant du travail, ou dans la rue. Ce, à l’occasion de la campagne nationale des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux filles et aux femmes. Commémorée au Sénégal sous le sous-thème : « Dressons-nous contre le viol ».

Mais, initiée par les Nations Unies, la campagne est placée sous le thème : « Oranger le monde, la génération égalité s’oppose aux viols ». « Une invite, décrypte Ndeye Sally Diop Dieng, ministre de la Femme, de la Famille, du Genre, et de la Protection de l’enfance, reprise par Vox populi, à redynamiser le dialogue et la communication autour des options stratégiques à déployer pour prévenir les violences sexuelles. Aussi, protéger les femmes et les filles, et assurer une réponse plus efficace aux victimes ».

Poursuivant, elle ajoute que « cette orientation atteste encore du sens et de la pertinence de la décision prise par le chef de l’Etat, de proposer à l’Assemblée nationale la révision du Code pénal, pour criminaliser le viol, et la pédophilie. L’engagement international autour de la question du viol et des violences sexuelles est aussi en cohérence avec notre grande mobilisation au sein du Comité technique national, et à travers les sessions extraordinaires, qui ont permis de stabiliser un paquet de recommandations, visant à prévenir les menaces sociales sur les femmes et les filles. »

En attendant, le monument de la Renaissance a été illuminé en orange, en signe de protestation.

Vous pouvez réagir à cet article