VIOLENCE POLICIÈRE : ADJA NDIAYE ET QUATRE POLICIERS AUDITIONNÉS

news-details
MÉDIAS

Une enquête interne a été ouverte après l’agression d’Adja Ndiaye, la camerawoman de Dakaractu, par des éléments de la police. L’assurance est donnée par Aly Ngouille Ndiaye, le ministre de l’Intérieur, à une délégation de la Coordination des associations de presse (CAP) qu’il a reçue hier.

"Le ministre de l’Intérieur de l’État du Sénégal dit regretter vigoureusement cet acte qui s’est passé il y a deux jours sur la personne de la camerawoman Adja Ndiaye. Il a dit qu’il n’est pas un partisan de la violence, et que la police ne doit pas être là pour de la violence. Après avoir exprimé son regret, le ministre de l’Intérieur nous a informés qu’une enquête administrative interne a été ouverte, et que les principaux agents ainsi que la principale victime ont d’ailleurs déjà été entendus. Le ministre de l’Intérieur nous a fait part de sa volonté avec les organisations de média, d’organiser des modules d’échanges entre nous journalistes, photographes, techniciens et la police, pour avoir un cadre, que chacun connaisse les limites de sa mission", a dévoilé Bamba Kassé, le Secrétaire général du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (SYNPICS), à l’issue de leur tête-à-tête.

Vous pouvez réagir à cet article