VIOLENCES EXERCÉES SUR DES TALIBÉS : IBRAHIMA DIENG CONDAMNÉ À DEUX SEMAINES FERME

news-details
JUSTICE - DIOURBEL

La sentence est tombée. Le Tribunal correctionnel de Dakar a rendu son verdict dans l’affaire Ibrahima Dieng, du nom du maître coranique qui a été détenu à la maison d’arrêt et de correction de Diourbel depuis vendredi dernier. Jugé pour des violences exercées sur quatre enfants talibés mineurs, il a été reconnu coupable et condamné à 2 ans dont 15 jours ferme. Une peine contestée par l’association des maîtres coraniques de Diourbel.

Il faut rappeler que la journée a été très chaude à Diourbel avant le procès. Les maîtres coraniques, élèves coraniques et autres proches du prévenu avaient pris d’assaut, dès les premières heures de la journée, les alentours du temple de Thémis. Ils étaient venus soutenir le prévenu. Les choses ont d’ailleurs dégénéré. L’ambiance était électrique et les forces de l’ordre ont usé de grenades lacrymogènes pour disperser les soutiens du prévenu.

Vous pouvez réagir à cet article