image

VOICI CE QUE PROPOSE LE FNDC

image

Le Front national pour la défense de la Constitution (Fndc) a animé une conférence de presse ce 21 avril 2022 à son siège à Kaporo-Rails dans la commune de Ratoma pour parler de son mémorandum remis au ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation. Dans ce mémorandum, le Fndc a décliné une feuille de route pour la transition n’excédant pas 24 mois à partir du 5 septembre 2021, date de la prise du pouvoir par le Cnrd. Pour le processus électoral, le Fndc propose une durée de 15 mois. Ce processus va consister l’établissement du fichier électoral et à l’organisation des différentes élections. Parlant du fichier électoral, le Fndc souligne que sur la base du dernier audit du fichier électoral effectué par les experts de la Cedeao en 2020, les autorités de la transition doivent faire le recrutement d’un opérateur compétent pour la révision de l’actuel fichier électoral afin de donner la possibilité aux citoyens en âge de voter de s’enrôler.

Sur la tenue des élections, la plateforme dirigée par Oumar Sylla, alias Foniké Mengué, propose que « cette période de transition soit mise à profit pour organiser les élections communales et nationales afin de consolider des institutions issues de ces élections. » Sékou Koundouno et ses amis souhaitent qu’il y ait en premier le référendum constitutionnel, ensuite le couplage des élections communales et législatives avant l’organisation de l’élection présidentielle. La fin de tout ce processus est projetée par le Fndc au 5 septembre 2023.

Avec Guinéenews

22 avril 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article