VOL À L’ADIE : LE GENDARME ET SES COMPLICES ARRÊTÉS

news-details
JUSTICE

Le gendarme Moussa Faye et ses présumés complices ont été placés sous mandat de dépôt pour association de malfaiteurs, soustraction de deniers publics, vol en réunion dans un édifice de l’État, avec usage d’un moyen de transport, recel et blanchiment de capitaux. La bande a vidé les entrepôts de l’Agence de l’informatique de l’État (ADIE), rappelle Libération.

Abou Sène a été le premier à être alpagué par la Division des investigations criminelles (DIC), le 18 juillet dernier. Ce, alors qu’il tentait de céder trois ordinateurs fixes appartenant à l’ADIE aux nommés Ibrahima Gningue et Abdou Diagne.

L’enquête aboutira à la saisie de 22 autres machines dans un magasin sis à la Médina, Solution business bureautique, dont le propriétaire et ses collaborateurs seront arrêtés.

Au total, 25 ordinateurs dont 22 portables, disparus du stock de l’ADIE, ont été saisis lors des opérations à la suite d’une pluie d’aveux.

Vous pouvez réagir à cet article