image

VOLKER TÜRK VA-T-IL COIFFER AU POTEAU ADAMA DIENG ?

image

Un poste de haut niveau pour un Autrichien à l’ONU, annonçait il y,a quelques temps, EMEDIA. C’est désormais acté. Volker Türk qui a été officiellement proposé par le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guteres a de fortes chances de succéder à Michelle Bachelet au poste de Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme. En face, y avait le diplomate et non moins juriste sénégalais, Adama Dieng, qui était à sa 3e candidature. L’assemblée générale de l’ONU va se déterminer ce jeudi. S’il passe, le haut fonctionnaire autrichien de l’ONU aura fait un bond spectaculaire dans sa carrière diplomatique.

Türk est actuellement le bras droit de Guterres en tant que Sous-secrétaire général chargé de la coordination stratégique au sein du secrétariat de l’ONU. Les deux hommes se connaissent depuis l’époque où le Portugais était Chef du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

Toutefois, le choix de Türk n’a pas manqué de faire grincer des dents. Pour preuve, Phil Lynch, directeur exécutif du Service international pour les droits de l’homme, a déclaré dans Swissinfo que la sélection de Turk avait manqué de transparence et de consultation avec la société civile indépendante.

Parmi les autres candidats au poste figuraient le diplomate de carrière Federico Villegas d’Argentine et le Sénégalais Adama Dieng, qui a précédemment conseillé Guterres sur la prévention du génocide.

"Le Secrétaire général a raté une occasion clé de renforcer la légitimité et l’autorité du prochain Haut Commissaire", a déclaré Lynch.

En règle générale, Guterres consulte les membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU - la Chine, la France, la Russie, le Royaume-Uni et les États-Unis - avant de sélectionner le Haut-Commissaire. Il n’était pas immédiatement clair si cela avait été fait avec Türk, toujours selon la même source.

M.T

8 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article