Violences à Tamba : « Le président a mis l’opposition dans une situation de tension »

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

Le porte-parole du candidat Idrissa Seck a réagi aux violences survenues dans à Tambacounda. Il explique ces faits par la situation qui prévaut dans le pays. « Le président a mis l’opposition dans une situation de tension. En témoigne le parrainage et ses conséquences que nous connaissons. Tout cela fait que les nerfs sont tendus »,a-t-il déclaré.
Abdourahmane Diouf défend toutefois que « rien ne justifie la violence ». Pour lui, « l’Etat a la responsabilité et les moyens d’assurer la sécurité à l’intérieur du territoire des journalistes et des candidats. Certains éliminés, malgré leur ralliement à un autre camp, gardent cette amertume ».

Vous pouvez réagir à cet article