Viols commis sur deux fillettes dans la banlieue : Le CLVF interpelle l’Etat

news-details
SICAP MBAO

Deux fillettes âgées de 3 ans et de 6 ans ont été, le weekend dernier violées dans la banlieue dakaroise plus précisément à Diamaguène Sicap Mbao. Des faits fortement décriés par le Comité de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles (CLVF).

A travers un communiqué, ledit comité invite l’Etat à prendre des mesures fortes pour la protection des enfants qui sont aujourd’hui dans une situation d’extrême vulnérabilité. Au vue, de la fréquence de ces actes ignobles commis à leur encontre et qui peuvent même être associés à un crime. Mieux, le CLVF demande la condamnation ferme des auteurs de violences conformément à la loi. Qui n’admet aucun sursis ni circonstances atténuantes dans ces situations de violences sexuelles sur mineures de moins de 13 Ans. Dans le même sillage, le CLVF appelle les populations à faire montre de patriotisme pour la dénonciation et le témoignage. Aux familles touchées, il leur demande de se référer à la justice pour ces actes qui, en aucun cas, ne peuvent être passés sous silence.

Vous pouvez réagir à cet article