image

WADE OUVRE SA CAMPAGNE

image

Son retour au pays est attendu ce samedi. À la veille du scrutin. Donc après le bouclage de 21 jours de campagne électorale. Mais avec Abdoulaye Wade, le vieux renard politique, un coup de génie politique capable de rebattre les cartes est toujours dans l’ordre du possible. Pour convoquer le surnom de « Ndiombor » que lui avait coller le Président Léopold Sédar Senghor, on sans risque de se tromper citer l’adage qui dit que l’on peut contre Ndiombor, mais il faut reconnaître qu’il est très rusé.

Il avait battu campagne en 2017 et avait quelque peu sauvé la face de l’opposition qui s’était retrouvée avec un seul groupe parlementaire. Cette fois-ci, Me Abdoulaye Wade, qui fera son retour au Sénégal samedi d’après l’annonce de Mamadou Lamine Thiam hier à Jaxaay, est la tête de liste de la coalition portée par le Parti démocratique sénégalais (Pds) : Wallu Sénégal. Mais à 96 ans, comme le reconnaît notre confrère Bes bi Le Jour, le Pape du Sopi n’a plus cette énergie pour haranguer les foules ou d’enfiler son manteau d’opposant pour mettre la pression sur le régime en place. Mais Wade reste Wade, un dinosaure de la politique sénégalaise, avec une carapace solide de 26 ans dans l’opposition et 12 ans au pouvoir.

Malgré son âge, il reste très populaire même si électoralement parlant son parti ne cesse de dégringoler élection après élection. Sa coalition en particulier et l’opposition en général comptent toujours sur son aura pour tenter de remporter le scrutin de dimanche. L’un dans l’autre, sa présence à côté de l’inter-coalition Yewwi-Wallu la veille et publiquement lejour du vote pourrait servir d’électrochoc.

MT

29 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article