image

WALLU SENEGAL DEMANDE L’ARRÊT DE LA RÉPRESSION EN COUR

image

La Coalition Wallu Sénégal est sortie de sa réserve pour demander au président de la République l’arrêt de la répression en cour. Dans un communiqué rendu public, la grande coalition Wallu Sénégal juge « inacceptable » les atteintes à la liberté de manifester garantie par la constitution, et à la démocratie, en cours dans notre pays.

Elle affirme « le droit de manifester » de Yewwi Askan wi, coalition reconnue par les pouvoirs publics et en lice pour les élections législatives du 31 juillet 2022.
Le texte rappelle que c’est dans ce cadre qu’une alliance électorale inédite dans les annales politiques de ce pays a été nouée entre Wallu Sénégal et Yewwi Askan wi pour remporter le maximum de listes départementales, battre Bby et lui imposer la cohabitation.

« Voilà qui affole Macky Sall et Bby », a notifié la coalition dans son document et qui font tout ça pour « casser cette dynamique », par des provocations et des arrestations arbitraires, comme celle du député Cheikh Abdou Mbacké, privé de son immunité parlementaire.

Au vu de toutes ces considérations, la grande coalition Wallu Sénégal demande au président Macky Sall l’arrêt de la répression en cours, la libération des personnes et des leaders de l’opposition interpellés.

Suzanne SY

17 juin 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article