WASHINGTON PRÉCONISE UNE PAUSE DANS L’UTILISATION DU VACCIN JOHNSON & JOHNSON

news-details
VACCIN CONTRE LE CORONAVIRUS

Washington préconise une pause dans l’utilisation du vaccin de Johnson & Johnson après l’apparition de caillots sanguins chez des personnes vaccinées, a annoncé le régulateur américain ce mardi 13 avril.

Après AstraZeneca, le vaccin Johnson & Johnson inquiète l’autorité de santé américaine. Après l’apparition de caillots sanguins chez plusieurs personnes ayant reçu une injection, le régulateur américain a préconisé la suspension du vaccin de Johnson & Johnson ce mardi 13 avril.

L’Agence américaine des médicaments (FDA) "est en train d’enquêter sur six cas rapportés aux Etats-Unis de personnes ayant développé des cas sévères de caillots sanguins après avoir reçu le vaccin" et pendant l’enquête "nous recommandons une pause", a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Vous pouvez réagir à cet article