WORÉ GANA SECK DEMANDE L’AMNISTIE POUR KHALIFA SALL ET KARIM WADE

news-details
JURY DU DIMANCHE

Invitée, ce dimanche, à l’émission « Jury du dimanche » sur Iradio, la conseillère économique sociale et environnementale, Woré Gana Seck a plaidé l’amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade. Première adjointe au maire de Bargny, elle demande au président de la République, réélu pour un mandat de 5 ans, d’être indulgent à l’endroit de ces deux hommes. « Il y a eu beaucoup de désagréments et de tristesse de la part de certains sénégalais avec le cas de ces deux personnalités. Khalifa Sall, je l’ai connu un peu parce qu’on a eu à voyager ensemble à Singapour, il y a quelques années. S’il a eu à commettre des malversations dans sa gestion c’est peut-être des erreurs. Nous demandons au président de la République de les pardonner », a plaidé la directrice de Green Sénégal.

À son avis, Macky Sall est une personne généreuse qui ne doit pas suivre les faucons du palais. « Il faut que Macky Sall renforce cette humanité que les sénégalais lui connaissent. Il ne doit pas suivre certaines personnes. Il y a des gens qui n’aiment que la zizanie. Nous demandons à Macky Sall d’écouter les religieux. A genoux, nous lui demandons de pardonner. Ce second mandat doit se faire dans la paix, la stabilité, la générosité et la concorde », a-t-elle soutenu.

Par ailleurs, Woré Gana Geuye s’est opposée à la dissolution de l’Assemblée nationale qui, selon elle, n’a pas de pertinence. A son avis, dissoudre l’Assemblée nationale veut dire qu’on n’a pas confiance à nos institutions. Toutefois, ce qu’elle déplore, c’est le comportement et la façon de faire de certains parlementaires à l’hémicycle. Les députés, rappelle-t-elle, doivent savoir qu’ils sont élus pour défendre les intérêts du peuple. Donc, conseille-t-elle : « ils doivent revoir leur façon de s’exprimer, leur façon de faire. Il est anormal que des députés se crêpent les chignons à l’Assemblée nationale ».

Vous pouvez réagir à cet article