image

YAW COMPTE MAINTENIR LA DYNAMIQUE DES LOCALES

image

En 10 jours de campagne, la task force de la mouvance présidentielle sous la conduite du ministre d’État et directeur de cabinet politique du Président de la République et non moins tête de liste départementale de Bby pour les législatives du 31 juillet, a presque sillonné tout le département. De Fandéne à Kayar en passant par Notto goût Diama, Diender, Pout, Diobass et les communes d’arrondissement de la ville de Thiès, les leaders de Bby, comme un seul homme, battent campagne avec moins de folklore. En tout cas, la stratégie est différente de celle des locales. Cette fois-ci, la proximité reste la trouvaille.

"Déconstruire la campagne de Diabolisation et de Mensonge de l’opposition "

Selon Abdou Mbow, l’opposition est dans la calomnie et le mensonge faute de programme. Le premier vice-président de l’Assemblée nationale a profité aussi de la caravane de Bby, pour fustiger le saccage et l’agression subit par le cortège du maire de Thiès lors de la venue de Ousmane Sonko et compagnie à Thiès.

"Ils sont incapables de faire une caravane, comment pourront-ils gérer une assemblée ? Ils n’ont rien d’autre à faire que de venir agresser notre maire ", raille Abdou Mbow.

"Le Sénégal ne peut pas supporter une cohabitation. Ce qui est arrivé en France ne devrait être le cas pour le Sénégal. La France est un pays développé, nous tendons vers l’émergence et cela ne rime pas avec une cohabitation", renchérit la tête de liste départementale, Augustin Tine.

Il poursuit son speech en demandant à la foule si Macky a travaillé. En chœur les militants scandent "oui il a bien travaillé ". Une réponse qui plaide, selon Augustin Tine, pour une large majorité pour la coalition Benno Bokk Yakaar. Il a par ailleurs brandi les réalisations du président Macky à travers le pays et surtout pour Thiès Promoville, Isep de Thiès, université de Thiès, le marché au poisson de Thiès en construction, etc).

"Mettre fin aux agissement de Macky Sall le 31 juillet"

Au moment où Bby déroule, Yaw aussi se fait remarquer pour vendre et justifier le pourquoi d’une rupture avec une assemblée qu’elle qualifie d’institution au service exclusif de Macky Sall.

Lors d’une tournée dans la commune de Tassette, Birame Souléye Diop administrateur de Pastef a invité les populations à voter massivement la liste de Yewwi Askan wi.

"Je vous demande d’aller faire le retrait de vos cartes d’électeurs, pour ceux qui ne l’ont pas encore fait. Il n’est pas encore trop tard. De cette manière, vous allez sanctionner Macky Sall. Ce dernier qui ne gouverne que par la force en instrumentalisant la justice. Le 31 juillet doit être un avertissement pour Macky Sall. Cette date doit marquer le renoncement du chef de l’État à briguer un troisième mandat", indique Birame Souléye Diop tête de liste départementale de la coalition Yaw.

Isidore Alexandre SÈNE (Correspondant à Thiès)

20 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article