image

YAW RUINE LES ESPOIRS D’ISMAÏLA MADIOR ET CIE

image

Rufisque n’a pas été épargné par l’ouragan Yewwi qui contrôle le Conseil départemental, la ville et les communes de l’Est et du Nord. C’est ce qui ressort des résultats publiés par la Commission départementale de recensement des votes hier. Selon l’Aps, pour la ville, Yewwi askan wi a obtenu 10 580 voix, suivi de Benno bokk yaakaar avec 9811 et de Gueum sa Bopp (8038 voix). Dans la commune de Rufisque-nord, la coalition de l’opposition obtient 3650 voix, contre 3315 pour Bby.

A Rufisque-est, la coalition Yaw engrange 3264 voix, suivie de la coalition Bby avec 2 866 voix. Si à Rufisque-ouest, Gueum sa bopp est déclaré vainqueur avec 4144 voix, devant Bby (3461 voix) et Yaw (3020), c’est grâce au maire sortant qui a pris la bannière de cette liste de Bougane Guèye. Le Conseil départemental qui était entre les mains de Souleymane Ndoye revient à Yewwi askan wi (48364 voix), alors que Benno bokk yaakaar n’a pu totaliser que 47 113 voix.

Ismaïla Madior Fall ne sera pas donc maire de cette ville historique qu’il a souhaitée diriger pour, comme il le disait, lui rendre son « lustre d’antan ». Mais aussi, c’est Oumar Guèye et autres qui perdent là une base non négligeable qui a pesé sur leur « quota » dans le gouvernement et les autres institutions.

Hamath KANE

29 janvier 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article