« YEN A MARRE ESSAIE DE DESTABILISER LE RÉGIME »

news-details
Alioune Badara Diouf, député

Aly Ngouille Ndiaye, ministre de l’Intérieur, a fait face aux députés à l’Assemblée nationale pour le vote du budget de son ministère. Au cours des débats, Alioune Badara Diouf, député de Benoo Bokk Yakaar (Bby), a axé son discours sur le retrait d’agrément de siège de l’Ong Lead Africa Francophone, partenaire financier du mouvement Yen a marre.

Il a demandé au ministre de l’Intérieur de camper sur sa position et de refuser toute médiation avec cette organisation non-gouvernementale. Selon lui, le mouvement « Y en a marre » n’a pas le droit de bénéficier de ces fonds. « Y en a marre fait de la politique et essaye de déstabiliser le régime. Ce mouvement est composé de politiciens encagoulés. »

Par ailleurs, il a pris le contre-pied des députés de l’opposition qui sollicitent une personnalité neutre pour l’organisation de l’élection présidentielle. Pour lui, il n’y a plus de personnalité neutre dans le pays. Car, avance-il, même les membres de la Société civile ne sont pas neutres. Toutefois, il pense que le Sénégal n’est plus à l’époque où on volait les élections. « On ne peut plus frauder des élections dans ce pays. Cela est révolu », soutient-il.

Vous pouvez réagir à cet article