image

YEWWI ASKAN WI OBTIENT GAIN DE CAUSE À MATAM

image

L’affaire du rejet des listes de la coalition Yewwi Askan Wi à Matam a connu un nouveau rebondissement. Après la Cour d’appel de Saint Louis, c’est au tour de la Cour suprême de valider lesdites listes. En le faisant, la juridiction suprême déboute encore le préfet de Matam. Ce dernier avait jugé forcloses lesdites listes lors de leur dépôt. Ce, après la fuite du mandataire de YAW dans la localité, Djibril Ngom qui a rejoint le parti présidentiel, l’Apr.

La coalition de l’opposition avait donc saisi la Cour d’appel de Saint Louis dans le cadre d’un recours. La juridiction d’appel avait jugé recevable les listes. C’est sur ces entrefaites que le préfet de Matam est revenu à la charge pour déposer un recours devant la Cour suprême.

Interrogé à la suite de la décision rendue par la Cour suprême, Abdoulaye Bocoum, coordonnateur de Yéwi Askan Wi à Matam a indiqué : « C’est un sentiment de satisfaction et de joie qui m’anime. Je me rends compte que tout n’est pas mauvais dans ce pays. Le Droit a été dit, nous avons été rétablis dans notre droit, le préjudice est, cependant, immense, on a perdu énormément de temps ».

Cheikh Moussa SARR

29 décembre 2021


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article