ZAHRA IYANE THIAM PLAIDE POUR UNE BAISSE DES TAUX D’INTÉRÊTS

news-details
UNIVERSITÉ DU RÉSEAU PAMECAS

Une baisse des taux d’intérêts ! C’est le souhait du ministre de la Microfinance et de l’Économie sociale et solidaire, Zahra Iyane Thiam, qui a fait la plaidoirie, ce lundi, à la cérémonie d’ouverture de l’Université des dirigeants du Pamecas.

Avec un réseau de 3 millions 500 membres, Zaha Iyane Thiam invite les responsables du Pamecas à repartir sur de nouvelles bases. La crise sanitaire oblige ! Pour elle, la réduction des taux d’intérêts est devenue une nécessité vue le contexte actuel que le monde traverse. « Avec la mise en place du fond national de la microfinance, nous répondons à plusieurs de vos préoccupations. Je vous demande de me faire confiance et de réfléchir sur cette baisse du taux d’intérêt. J’exhorte le réseau Pamecas, et au-delà, l’ensemble du secteur de la microfinance, à engager une réflexion profonde pour la baisse des taux en cours dans vos universités », a déclaré le ministre.

Une baisse des taux d’intérêts ! C’est le souhait du ministre de la Microfinance et de l’Économie sociale et solidaire, Zahra Iyan Thiam, qui a fait la plaidoirie, ce lundi, à la cérémonie d’ouverture de l’Université des dirigeants du pamecas. Avec un réseau de 3 millions 500 membres, Zaha Iyan Thiam invite les responsables du pamecas à repartir sur de nouvelles bases. La crise sanitaire oblige. Pour elle, la réduction des taux d’intérêts est devenue une nécessité vue le contexte actuel le monde traverse. « Avec la mise en place du fond national de la microfinance, nous répondons à plusieurs de vos préoccupations. Je vous demande de me faire confiance et de réfléchir sur cette baisse du taux d’intérêt. J’exhorte le réseau pamecas, et au-delà, l’ensemble du secteur de la microfinance, à engager une réflexion profonde pour la baisse des taux au cours de vos universités », a déclaré Mme le ministre.

Cette 1ère édition de l’université des dirigeants du pamecas vise à renforcer les capacités, créer les conditions d’un dialogue en vue de prévenir les crises de gouvernance, valoriser et reconnaître le bénévolat et le temps donné à la communauté. Pour cette grande première, le thème retenu c’est : « les enjeux de la transformation digitale pour les institutions de Microfinance, la gestion des risques de création de valeurs dans le contexte du Covid-19 ». « C’est une innovation que le réseau pamecas a voulu introduire dans le système de la microfinance », s’est réjouie le ministre. Mais, pour le directeur de pamecas, il s’agit de rendre l’institution beaucoup plus performante. « Nous voulons devenir une institution plus efficace, plus performante, à la rentabilité plus forte et à l’expertise reconnue. Une institution qui adopte et maîtrise de nouveaux modèles flexibles et innovants de nature à favoriser davantage la croissance, la solidarité et l’utilité sociale. Telle est l’ambition de notre plan stratégique 2020 – 2024 ! », renseigne le directeur général de pamecas, Malick Diop.

Vous pouvez réagir à cet article