image

ZAHRA IYANE THIAM VEND LE MODÈLE SÉNÉGALAIS A PARIS

image

Sous l’initiative de l’Alliance Pact For Impact, le ministre de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire, Madame Zahra Iyane Thiam Diop, a pris part, ce vendredi 4 mars 2022, à Paris, à la conférence sur la reconnaissance internationale de l’Economie sociale et solidaire, organisée par les Nations Unies.

Dans son exposé, la ministre de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire, a tenu à remercier l’Alliance Pact for impact, d’avoir manifesté un grand intérêt à la participation du Sénégal à cet important rendez-vous consacré à l’économie sociale et solidaire (ESS).

Selon Madame le Ministre, le Sénégal accorde une importance capitale à l’ESS, qui figure parmi les secteurs moteurs de sa croissance et de son développement. C’est dans cette dynamique que le Président Sall, en érigeant l’ESS comme deuxième initiative nationale, dans le programme ligueyel Euleuk /5-3-5, a compris les intérêts pour les États et les populations à aller vers une économie qui privilégie la coopération et la solidarité, particulièrement au moment où le monde traverse des crises successives qui concourent à creuser les inégalités.

C’est pourquoi, d’après Mme le Ministre, pour permettre à ce secteur stratégique de notre économie nationale de jouer pleinement son rôle dans le développement socio-économique, il était important de définir sa stratégie sectorielle de développement, à travers l’adoption d’une lettre de politique sectorielle, qui définit la vision, l’objectif de développement et les axes stratégiques qui régissent le secteur pour les cinq prochaines années. Il était également important de définir un cadre juridique et réglementaire pour le secteur.

Dans la même foulée Mme Zahra Iyane Thiam Diop dira que « Nous avons, selon une démarche inclusive, élaboré une loi d’orientation relative à l’ESS, qui vise à structurer ; à organiser et à accompagner les acteurs pour la promotion de l’ESS. Ladite loi a également prévu des dispositions spécifiques qui encadrent désormais la Responsabilité sociale d’Entreprise (RSE), pour son impact considérable sur le développement de l’ESS.

Pour rappel, cette rencontre a noté la participation de Madame Olivia Grégoire, Secrétaire d’Etat chargée de l’Economie sociale, solidaire de la France, de Mme Myss Belmonde Dogo, Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté de la Côte d’Ivoire, de M. Marvin Rodriguez Cordero, Vice-Président du Gouvernement du Costa Rica.

Cheikh Moussa SARR

7 mars 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article