Ziguinchor : Les soutiens de Salif Sadio face au Procureur, ce lundi

news-details
JUSTICE

Onze (11) personnes présumées membres du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) devraient être présentés, ce lundi, 8 juillet, au Procureur de la République, à Ziguinchor. Ils ont été arrêtés ce week-end, à Kagnobon, dans la commune de Diégoune (département de Bignona).

Les forces de l’ordre ont dispersé un rassemblement de partisans de Salif Sadio, qui devait tenir une Assemblée d’explications dans ce village. Une manifestation finalement interdite par les autorités administratives.

Dans une déclaration faite en avril 2019, Aliou Sagna, un lieutenant de l’un des chefs rebelles du MFDC, a déploré la lenteur dans les négociations sur les tractations de paix avec l’Etat du Sénégal, en menaçant que « si les choses continuent comme elles sont, nous seront obligés de prendre les armes pour les faire avancer ». Un autre lieutenant de Salif Sadio, Ousmane Diédhiou est très clair : « Les négociations avancent à pas lents certes, mais elles avancent à pas sûrs vers l’indépendance de la Casamance ».

Vous pouvez réagir à cet article