CET AUDIO QUI CHARGE SITOR NDOUR

news-details
Accusé de viol...

L’ancien directeur général du COUD accusé de viol par sa femme de ménage âgée seulement de 16 ans a nié les faits qui lui sont reprochés. Sitor Ndour, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a même affirmé qu’il fait l’objet de chantage et d’extorsion de fonds. Cependant, les enquêteurs auraient en possession un audio qui prend le contrepied des affirmations de Sitor. Il s’agit d’une communication téléphonique après les faits entre Ndira Dione, la mère de la victime présumée, et l’accusé.

Pendant ce temps, indique notre source, la victime présumée ne s’était pas encore rendue à l’hôpital et n’avait pas encore porté plainte à la gendarmerie de la Foire. Après avoir multiplié les dénégations, il a proposé à Ndira Dione de lui offrir tout ce qu’elle veut afin d’obtenir son silence et qu’elle se garde de porter plainte. « elle est venue me montrer sa main en pleurant, mais je ne lui ai rien fait. Que vous ayez raison ou pas, je serais déshonoré (si vous portez plainte). Une autorité m’a dit que si le dossier arrive chez les gendarmes, les journaux et les radios seront au courant. Je te demande de parler avec son père… », aurait déclaré Sitor Ndour lors de l’échange téléphonique avec Ndira Dione. Cet échange en sérère a été versé au dossier que la gendarmerie de la Foire a transmis au parquet. Les enquêteurs ont également par devers eux un drap portant des traces de liquide ressemblant à du sperme et une photo des poignets de la victime présumée portant des marques de violence. La même source signale que Sitor Ndour a lui-même porté plainte à la gendarmerie contre la mère de la fille pour diffamation. C’était le 20 juillet dernier.

Vous pouvez réagir à cet article