REJET DE LA NOUVELLE CONSTITUTION : L’EFFET D’UNE BOMBE

REJET DE LA NOUVELLE CONSTITUTION : L’EFFET D’UNE BOMBE
GAMBIE

En session depuis plus une semaine, les députés gambiens ont rejeté, ce mardi, en seconde lecture le projet de nouvelle constitution qui devait consacrer la IIIe République. Sur les 54 députés, seuls 31 ont voté pour, les 23 autres ont voté non alors que 42 votes étaient requis pour que le projet de nouvelle constitution soit promulgué. Le principal point d’achoppement est la rétroactivité ou non de la nouvelle loi fondamentale sur le mandat actuel du chef de L’Etat. Un rejet qui a eu l’effet d’une bombe pour l’opinion largement en faveur de la promulgation de la mouture.

Lire la suite

Pages de 1 à 4